KABYLIE ( Thamourth n'leqvayel ) - FRANCE - ALGÉRIE

LIEU D'ÉCHANGES, D'INFORMATIONS ET DE RENCONTRES, POUR LES KABYLES ET LE MONDE ENTIER...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 PERDU DE VUE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: PERDU DE VUE !   30.04.07 14:14

Perdu de vue !

Vous souhaitez retrouver une personne chère, quel bonheur d'avoir de ses nouvelles, découvrir ce qu'elle devient et l'endroit où elle se trouve, pour faire en sorte que tout redevienne comme avant.

Pourquoi ne pas déposer une annonce dans ce salon ?!
Qu'elle lira peut-être, ou quelqu'un qui la connaît vous donnera des informations !?

Bonne chance...

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Hzaouche
Membre Débutant !


Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 42
Localisation : Aokas
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   06.05.07 11:00

oui, c'est une bonne idée
Revenir en haut Aller en bas
http://aokas-aitsmail.forumactif.info
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   14.05.07 12:05

LE LIEN DES COMMENTAIRES CI-DESSOUS : http://azazga.macreablog.com/rub2982/

###Bonjour à tous,

Je recherche la famille de ma Mère:
Elle s'appelle Aïche Dahbia,
Née en mars 1936
Originaire d'Azazga.

Merci de bien vouloir m'aider et me donner tout renseignement nécessaire.

je vous prie de déposer vos commentaires dans cette rubrique.

A bientôt,
Posté par Fekir, le 19/04/2006 à 20:59:29 (id:16153)###

Bonjour Fekir,
J'ai enfin retrouvée la famille de Dehvia Aïche, elle est de Tachrouft, à 3 kms d'Azazga. Si vous voulez en savoir plus, mettez-vous en contact avec moi par le biais de mon mail "grdper@gmail.com".
A bientôt,
Posté par diam'H le 22/04/2007 à 21:27:04 (id:36747)
j'ai refconu la persone c'est le pere a diamh ais raison
Posté par macreablog le 22/04/2007 à 20:52:17 (id:36738)
Bonjour Samia ou Zahia,

Ce fût une grande joie de lire votre commentaire, nous nous connaissons certainement, étant donné que les périodes que vous aviez citées, j'y étais également…

Revenez aussi souvent que vous le souhaitiez sur ce site et si vous souhaitez une quelconque aide ou info, ça sera avec un immense plaisir que je me mets à votre disposition.

A bientôt, j'espère.
Posté par diam'h le 22/09/2006 à 16:59:27 (id:25410)
C'est avec plaisir que j'ai decouvert ce blog.Je suis moi même une ancienne èlève de CEG ET DE CHIHANI de 1975 à 1981.Je suis enseigante du secondaire.Bonne continuation.
Posté par samiazahia@yahoo.fr le 16/09/2006 à 22:01:32 (id:25261)
LOUNES DE 1970-1974 CEG AZAZGA INTERNE
LE DIRECTEUR MONSIEUR RABIA MOHAND DIUE AIT SON AME
LES SURVEILLANTS GNERAUX HAMID HADDAR
BALEH LOUNES KE DIEU AIT SON AME
mon adresse moknea58@hotmail.fr

Posté par LOUNES le 21/08/2006 à 22:29:35 (id:24349)
Asalamu alaykum Fekir, je connais des aiche à cheurfa village d'azazga qui pourront peut etre te renseigner.
Posté par smaïl le 11/07/2006 à 19:38:39 (id:22552)

laurentrodriguez2@wanadoo.fr

Message: je suis à la recherche de mes origines famille KINZI en petite kabylie
village de Tounef près de El kseur

Posté par laurentrodriguez2@wanado le 23/05/2006 à 10:46:40 (id:18332)
Azul Lounes,

Merci pour ton inscription. Je me suis permis d'ajouter tes coordonnées à la liste des Anciens du CEG et du Lycée. Auras-tu la gentillesse de compléter ces dernières, STP ?

A bientôt,
Posté par diam'h, le 22/05/2006 à 13:17:02 (id:18282)
bonsoir
c par hasard que je suis tombé sur ton blog je suis originaire de cette region j'etais éleve au CEG DE 1970 1974 et une année au lycée en ce ki conserne la ville d'azzazga loin s'en faut l'harmonie elle ressemble à l'anarchie algerienne qui s'installe insidieusement dommage pour ce pays
Posté par lounes le 21/05/2006 à 03:51:32 (id:18197)
Bonjour à tous,

Je recherche la famille de ma Mère:
Elle s'appelle Aïche Dahbia,
Née en mars 1936
Originaire d'Azazga.

Merci de bien vouloir m'aider et me donner tout renseignement nécessaire.

je vous prie de déposer vos commentaires dans cette rubrique.

A bientôt,
Posté par Fekir, le 19/04/2006 à 20:59:29 (id:16153)
Bonsoir,

C'est une photo qui est très representative et qui évoque énormément de souvenirs que je ne peux t'expliquer à travers la toile.
On trime toute sa vie, on battit un empire et le jour où on n'est plus là, toute notre oeuvre disparait sans peiné personne. Et cela petit Frère, me chagrine beaucoup. Mais ça m'enseigne des choses que personne ne peut m'apprendre.
Je vous embrasses, toi ainsi que toute la famille. A bientôt
Posté par .... le 06/04/2006 à 23:40:03 (id:15183)
Je me dis sans cesse dommage!A chaque fois que je darde une oeillade sur cette image!
Posté par 1.20.Q le 06/04/2006 à 17:32:09 (id:15169)

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Arezki
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   14.05.07 16:36

Je cherche Jean Louis Hurst dit maurienne, auteur du livre " Le déserteur", et, depuis lontemps, un compagon volontaire avec qui j' ai fait un chantier de volontariat au village d'Azzefoun.
Je lui reconnais sa contribution à notre formation d'homme, je désir savoir si il est en bonne santé, qu'il me donne de ses nouvelles. De la part d'Arezki l' un des animateurs du chantier
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   15.05.07 8:21

Bonjour Arezki,

J'ai trouvé un article dans mes archives qui parle de Jean-Louis Hurst, le voici :

Insoumis ou déserteurs, ils ne voulaient pas de la guerre, Les désobéissances de soldats français pendant la guerre d’Algérie !

Ces mesures sont vivement contestées par les soldats du contingent car elles les obligent soit à refaire une période de service militaire, alors qu’ils ont regagné la vie civile depuis plusieurs mois (rappel), soit à prolonger la durée de leur service militaire parfois jusqu’à trente mois (maintien). C’est pourquoi ces mesures rencontrent une forte opposition.

Ainsi, à l’automne 1955 et au printemps 1956, des dizaines de manifestations secouent les départs des soldats du contingent. Parfois, comme à Rouen en novembre 1955 et à Grenoble en mai 1956, l’opposition se mue en de véritables émeutes. La ville de Rouen fait l’objet de violents affrontements pendant plusieurs jours tandis qu’à Grenoble, plusieurs milliers de personnes s’affrontent aux forces de l’ordre et endommagent du matériel de la SNCF afin d’empêcher le départ d’un train de soldats. Certes, les raisons matérielles dominent largement le refus des soldats de partir en Algérie. Pour autant, les slogans anticolonialistes ne sont pas absents des manifestations des rappelés. En effet, dès les premiers jours de la guerre, une minorité anticolonialiste se fait entendre. En 1955, la gauche dans l’opposition contribue à porter des slogans anticolonialistes. Mais, en janvier 1956, Guy Mollet, leader de la SFIO, arrive au pouvoir et, à partir de février, se range du côté des partisans de la répression. Excepté au sein d’une minorité anticolonialiste déterminée, les manifestations de rappelés de mai 1956 ne trouvent alors aucun soutien politique fort. Le refus collectif d’aller combattre en Algérie échoue. Il trouve aussi un coup d’arrêt important avec la mort de 20 rappelés à Palestro fin mai 1956. Peu à peu, les autorités militaires - qui ont été sinon totalement débordées, au moins durement éprouvées - reprennent la main sur les appelés du contingent. Pourtant, les raisons de refuser la guerre d’Algérie ne manquent pas. C’est d’ailleurs à cette période que l’on trouve les premières affaires marquantes de désobéissance individuelle, qui appartiennent à trois catégories : l’insoumission (le fait de ne pas se présenter le jour de son appel sous les drapeaux), la désertion (le fait de quitter illégalement et définitivement son unité), le refus d’obéissance (le refus d’endosser l’habit militaire, de porter une arme ou de saluer le drapeau tout en acceptant la peine de prison qui sanctionne ce refus). La première affaire qui secoue l’opinion française est celle de l’aspirant Henri Maillot, communiste algérien, qui déserte le 4 avril 1956 avec un camion d’armes afin de renforcer le « maquis rouge » qui se forme dans le Chelif. Henri Maillot, aussitôt qualifié de « traître » et de « félon » en France, est tué avec quatre de ses camarades le 6 juin 1956. En juillet 1956, un communiste de la région parisienne, Alban Liechti, refuse de porter les armes au moment de partir en Algérie. Alors qu’il est incarcéré, son geste n’est cependant pas relayé par son parti : une campagne en sa faveur n’est lancée qu’un an plus tard. Enfin, parmi les autres désobéissances de 1956, Noël Favrelière, rappelé parachutiste, déserte dans le but de sauver un militant nationaliste d’une exécution sommaire. Cette désertion passe d’abord inaperçue ; elle n’est connue qu’en septembre 1960 avec la publication de son témoignage, Le Désert à l’aube (éd. de Minuit). Paradoxalement, en 1957, alors que le débat sur les tortures pratiquées en Algérie fait rage en France, les désobéissances de soldats sont très peu nombreuses. Mais ce débat est rendu possible par les témoignages des rappelés qui ne sont plus présents en Algérie en 1957. Seuls quadrillent alors le territoire algérien des appelés, plus jeunes, coupés de l’actualité et des débats politiques en métropole, et repris en main par les officiers. Ces différents facteurs contribuent à expliquer le faible nombre de désobéissances en 1957. L’opposition anticolonialiste se structure toutefois en métropole, notamment parmi les chrétiens, dont le journaliste Robert Barrat constitue l’un des fers de lance. Celui-ci fonde le Comité résistance spirituelle, qui dénonce la torture dans la brochure Des Rappelés témoignent en mars 1957. Il attire aussi l’attention de Lanza del Vasto et de Joseph Pyronnet, chrétiens non violents et partisans de l’objection de conscience, sur la situation algérienne. Ces derniers créent, en 1957, l’Action civique non violente (ACNV), à laquelle participent de jeunes insoumis et objecteurs de conscience à partir de 1959. Parallèlement, une autre organisation, Jeune Résistance, se constitue. En effet, pendant les manifestations de rappelés de 1956, un ancien séminariste, Jacques Berthelet, est parti en Suisse afin d’établir un lieu où les déserteurs et insoumis français se retrouveraient. Mais, fin 1956, ils ne sont même pas une dizaine, dont Louis Orhant, un ouvrier communiste. Ce n’est qu’en 1958 que leurs rangs s’étoffent par l’arrivée de deux déserteurs, Jean-Louis Hurst et Gérard Meïer. Orhant, Hurst et Meïer fondent Jeune Résistance pour organiser les déserteurs et insoumis dans une structure distincte du réseau de « porteurs de valises » dirigé par Francis Jeanson, dont ils sont proches. Alors qu’en 1959, des procès et des témoignages d’objecteurs de conscience commencent à alimenter le débat, l’arrestation de membres de Jeune Résistance en février 1960 lance la polémique. De plus, à la même période, Jean-Louis Hurst publie Le Déserteur (éd. de Minuit), et Maurice Maschino, insoumis installé au Maroc puis en Tunisie, fait paraître Le Refus (éd. Maspero). Enfin, en septembre 1960, alors que s’ouvre le procès du réseau Jeanson, la déclaration pour le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie, dite Manifeste des 121, rassemble les noms de nombreuses personnalités (dont Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir). Tout cela contribue à ce que la désobéissance soit au cœur des débats de l’année 1960. En dépit des poursuites judiciaires, le mouvement de contestation s’amplifie. La vague de désobéissances vient cependant des partisans de l’Algérie française, qui tentent un putsch en avril 1961. Les soldats du contingent, appelés à désobéir aux putschistes, contribuent à rétablir l’autorité du chef de l’Etat, ce qui facilite parallèlement la condamnation morale de la désobéissance : le caractère profondément républicain du service militaire aurait empêché le « putsch des généraux ». Néanmoins, certains appelés du contingent ont aussi participé à l’OAS, au putsch ou à des séances de torture. Jusqu’aux derniers jours précédant les Accords d’Evian, les désobéissances - pour ou contre l’indépendance algérienne - se poursuivent. Emprisonnés ou en exil, les réfractaires sont amnistiés en 1966 et en 1968, en même temps que les partisans de l’OAS. Quantitativement, ils sont très peu nombreux : environ un millier d’insoumis et de déserteurs et deux fois moins d’objecteurs de conscience. La prégnance du service militaire et le souvenir encore très vif de la Seconde Guerre mondiale et de la geste résistante expliquent en partie ce faible nombre. Il n’en reste pas moins que ces désobéissances ont représenté un symbole important, un trait d’union entre les Algériens et les Français à un moment où la guerre les opposait. Contre vents et marées, contre le discours univoque en France, contre l’incompréhension de la société française, ces réfractaires ont su conserver le fil de l’amitié et du dialogue pour une Algérie libre et indépendante.

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !


Dernière édition par le 15.05.07 8:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   15.05.07 8:25

Je t'indique également cet article :

Refus de guerre

Le Déserteur, par Maurienne. Éditions L’Échappée, 2005, 10 euros.

Maurienne est le pseudonyme de Jean-Louis Hurst, instituteur alsacien, officier ayant déserté à l’automne 1958 en se réfugiant en Suisse. Là, il participe au réseau Jeanson d’aide au FLN. Sous forme de roman et d’échange de lettres, nous assistons à la prise
de conscience de jeunes gens confrontés à cette guerre qui n’ose pas dire son nom. Quelques-uns, Jean-Louis Hurst avance le chiffre d’un millier, choisiront la désertion et surtout l’insoumission, d’autres tenteront et réussiront, au moment du putsch des généraux, à entraîner leurs camarades à la lutte contre les factieux et, en même temps, à exiger la fin de la guerre.

Cette guerre « je ne veux pas la faire », chantait Boris Vian dans le Déserteur. Un geste d’humanité, à prendre en compte dans toute histoire de cette guerre. L’ouvrage, publié en 1960 aux Éditions de Minuit, fut interdit et diffusé clandestinement.

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Arezki
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   15.05.07 16:11

Oui, c'est
bien de lui qu'il s'agit. En effet, l’Algérie avait un besoin crucial de cadre :
il était l'un des premiers conseiller au niveau des autorités supérieurs
du pays, mais il ne tarda pas à les quitter pour rejoindre les
populations algériennes à peine sortis du joug colonial, dans un autre cadre celui
de la vie rurale auprès des humbles citoyens. Il était premier organisateur de chantier de
volontariat, notamment, ce lui du barrage de Oued fodda dans le Titteri
ex-Orléansville, actuel chlef .

Merci mon ami, la personne même de Jean Louis avait marqué ma frêle
jeunesse par son militantisme débordant, il était un homme de gauche très
apprécié par les gens qui l'entouraient.

Il faut ajouter que sa femme était aussi disponible à tout moment pour donner
des cours aux jeunes du chantier.

Le retrouver est important pour moi, un petit historique de ma personne qu’il
est indispensable à mes yeux de remémorer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   15.05.07 17:37

Arezki a écrit:
Le retrouver est important pour moi, un petit historique de ma personne qu’il est indispensable à mes yeux de remémorer.
J'userai de tous les moyens que j'ai pour t'aider à essayer de le retrouver.

Mes sincères salutations à la Famille,

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Amara
Topaze
Topaze


Féminin
Nombre de messages : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   08.09.07 18:55

Née à Alger d’un père Kabyle et d’une mère française, je vis depuis mon plus jeune âge en France et c’est avant tout la culture de ma mère qui a primée dans mon éducation. Je ne parle pas le kabyle, et malgré tout l’amour et le respect portés à mon père, je n’avais jamais vraiment pris conscience de mes racines algériennes. Les années passent et un jour mon père tombe malade, et pendant les deux dernières années de sa vie, sachant que le temps était compté, et il nous a fait ce cadeau merveilleux, lui si peu bavard, il a enfin pris le temps de nous raconter ses souvenirs. Et il nous a ainsi parlé de ses terres en Kabylie et des cousins qui les cultivaient. Peu de temps avant sa mort, ma sœur et moi lui avons fait la promesse de retourner en Algérie pour renouer avec notre famille et faire sa succession pour hériter de ses biens et revenir dans ce pays aussi souvent que nous le souhaitions. La mort de mon père fut une épreuve très difficile, qui me fait souffrir aujourd’hui encore, mais elle m’a fait comprendre ma bi-nationalité, et ma part de sang kabyle. Nous sommes donc retournées en Algérie en décembre 2004 et à notre plus grande surprise nous avons constaté que les cousins de notre père en Kabylie n’étaient pas très contents de nous voir. Nous venions revendiquer tout naturellement notre héritage, sans penser à mal, mais ils avaient déjà tout partagés entre eux, sans en avoir le droit. Nous avons donc fait appel au Comité du village d’Aït Bouhouni, en écrivant et en rencontrant à plusieurs reprises le Chef de ce Comité. Beaucoup connaissent notre histoire sur les 3 hameaux de ce village, et nous sommes arrivés péniblement à retracer les parcelles qui appartiennent à notre grand-père, mais personne ne veut nous les montrer ni les rendre. Et depuis 3 ans, nous tournons en rond, les cousins de mon père continuent même de construire illégalement pour nous empêcher de reprendre nos terres.

Pour la mémoire de notre père, de notre grand-père, nous ne pouvons pas laisser tomber. Ils ont travaillé pour acheter ces terres. Mon grand-père à la mort de son frère en a laissé la jouissance à sa belle-soeur et à ses deux nièces. La famille de mon père a toujours surveillé ces terres, tout le monde sait à qui elles appartiennent. Une nièce de mon grand-père est restée sur ces terres, son mari avec l’accord de mon père les a cultivé. Et aujourd’hui les enfants du 1er et du second mariage de cet homme refusent de nous rendre notre bien. Nous ne voulons expulser personne, mais nous ne pouvons pas accepter que ces terres portent un autre nom que celui de notre grand-père et de notre père et ne soient pas transmises à leurs héritiers. Nous envisageons maintenant de retourner vivre en Algérie et en Kabylie, mais il faudrait avoir un endroit où aller. Nos terrains existent, la maison de notre grand-père existe, mais nous n’avons pas le droit d’y accéder.

Alors à travers ce site intéressant qui nous permet de nous rapprocher de notre communauté et aussi d’avoir un contact avec des kabyles de là-bas, nous recherchons des personnes susceptibles de nous aider. Il y a peut-être des avocats ou des personne de l’administration, des personnes connaissant ou ayant connu une situation identique, capables de nous donner des informations ou de nous guider pour connaître les démarches à suivre au niveau de la justice afin de tout récupérer et de redonner à ces terres le nom de leur véritable propriétaire.

Il y a aussi peut-être des personnes qui pourront nous aider à compléter notre arbre généalogique en retraçant l’histoire de notre famille dans le village d’Aït Bouhouni.

A toutes ces personnes je dis d’ores et déjà merci. Pendant plusieurs années je n’ai pas compris à quel point j’étais attachée à mes racines, la mort d’un être cher a bouleversé ma vie. Mon sang est mêlé = kabyle et alsacien. On ne peut pas choisir entre son père et sa mère, je suis kabyle et française DE SANG et je veux vivre mes deux identités avec la même considération et le même amour.
Revenir en haut Aller en bas
Amara
Topaze
Topaze


Féminin
Nombre de messages : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   08.09.07 20:38

Ne tenez pas compte de mon message je me suis un peu perdue. Au lieu de le mettre à "recherche généalogique" dans la rubrique "perdu de vue" je l'ai mis dans le sujet "perdu de vue".
Cela ne se reproduira plus dès que je serai un peu plus habile à utiliser les rubriques sur ce site. Désolée !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
aziza
Platine
Platine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2604
Localisation : IDF - France
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   11.09.07 21:19

tout dabord bonsoir à tousbonsoir AMARA et heureuse de te connaitre sur ce forum
J'ai à peu près la meme histoire que toi,
mais je pense que la mienne est un peu plus grave
Nous ici nous savions depuis des années ce que nous avions.EN ALGERIE;
mAIS CE N'EST PAS LE PLUS PIRE car nous avons rien fait pour les bien d'algérie.de plus mes frères sont aussi décédé
donc nous devenions impuissant la-bas
le pire c'est qu'ils veulent ce qui nous appartient en france jusqu'à vouloir mettre ma mère à la porte.
Mais voila
je m'en balance de tout cela
je suis venu sur ce forum,et je n'est pensé qu'aux personnes que j'aimes.
SUR forum on y trouve une nouvelle petite famille.honnetes,gentillesse,amitiées,dont franchement ma petite kabylie "plutot celui de mon petit papa et de mes ancetres
toute ma vie il m'as donné les vraie valeurs ,celui du partage,de ne pas mentir ,d'aider son prochain
c'était les base don ses parents en petite kabylie lui on enseigné
Aujourd'hui est une autre génération???????????

malgré le mal que quelques uns nous on fait ici
je sais que d'autres personnes sont bien et heureusement
voila plusieurs annéesje voulais adpoté un enfant de la kabylie ,j'auraipu le faire pour un autre pays ,mais je sui resté sur la kabylie"c'est triste à dire mais il ya beaucoup de mal .Car je ne parle plus la langue
alors que jai tout pour rendre un enfant heureux.
Amara si tu as la chance d'etres apuiés c'est bien
sinon coupe les ponts avec cette famille. IL FAUT BIEN DE DIRE
Sans la poule aux oeufs d'or ,ils ne pourrons plus rien leur resté, pas meme l'amitié,et un soutient moral BIZZZZZZZZZZ
ecusez de mes petites fautes .
Revenir en haut Aller en bas
Amara
Topaze
Topaze


Féminin
Nombre de messages : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   12.09.07 6:44

Merci Aziza pour ton gentil mot, nous sommes certainement nombreux à connaître la même histoire. Néanmoins je ne pense pas qu'il faille abandonner, car ce n'est pas une histoire d'argent c'est au contraire les racines et l'amour paternel qui parle. Je n'abandonnerai pas, même si cela doit me prendre du temps;
Revenir en haut Aller en bas
aziza
Platine
Platine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2604
Localisation : IDF - France
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   12.09.07 8:47

De rien Amara,
oui je pense que nous sommes très nombreux
donne de tes nouvelles stp merci
Je comprend ce que tu ressent.a+
Revenir en haut Aller en bas
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   23.09.07 17:44

Message que Jean-Claude, (nouveau membre ne sachant pas encore le fonctionnement du site Azazga), m'a envoyé en MP. Ayez la gentillesse de l'aider. Avec tous mes remerciements...

De: Jean-Claude
A: GrdPer
Posté le: Aujourd’hui à 19:32
Sujet: Re: Bienvenue sur le 1er Espace d'Azazga !


Bonjour;
Je recherche un ami Chérif TEHAR qui a travaillé avec moi dans un hôpital (René Huguenin) à Saint Cloud (92) en France il y a maintenant environ 35 ans.
Je ne sais pas s'il habite toujours la région parisienne, mais je me souviens que sa famille habitait à l'adresse suivante:

village Cheurfa
près d'Azazga
Grande Kabylie
Algérie

Merci de m'aider dans mes recherches
Cordialement

Jean Claude

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
ATTIL
Membre Débutant !


Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 56
Localisation : 23 rue des TOURNELLE 94240 L'HAY LES ROSES. VAL DE MARNE- FRANCE
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   04.10.07 16:41

Bonjour Grdper, je me présente Eric ATTIL, 45 ans, fils de Mohand ATTIL, lui même fils de Areski ATTIL, demeurant donc à AZAZGA.

Je suis donc désolé de vous déranger dans ce forum, cela fait un peu décalé, donc, mais sans vous prendre pour un service de renseignement, pourriez vous me dire s'il résident encore des ATTIL à AZAZGA ?
Merci de tout coeur et bravo pour l'auteur de ce site et il se pourrait bien qu'il me soit d'une grand aide merci à vous Areski.

Et j'espère à bientôt.
E.A
Revenir en haut Aller en bas
arezki
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 753
Age : 74
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   05.10.07 10:13

Jean-Claude a écrit:
Bonjour;
Je recherche un ami Chérif TEHAR qui a travaillé avec moi dans un hôpital (René Huguenin) à Saint Cloud (92) en France il y a maintenant environ 35 ans.
Je ne sais pas s'il habite toujours la région parisienne, mais je me souviens que sa famille habitait à l'adresse suivante:

village Cheurfa
près d'Azazga
Grande Kabylie
Algérie

Merci de m'aider dans mes recherches
Cordialement

Jean Claude
Bonjour Jean Claude, votre ami se trouve actuellement en France selon un de ses cousins.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arezki-mensous.com
arezki
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 753
Age : 74
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   05.10.07 10:17

ATTIL a écrit:
Bonjour Grdper, je me présente Eric ATTIL, 45 ans, fils de Mohand ATTIL, lui même fils de Areski ATTIL, demeurant donc à AZAZGA.

Je suis donc désolé de vous déranger dans ce forum, cela fait un peu décalé, donc, mais sans vous prendre pour un service de renseignement, pourriez vous me dire s'il résident encore des ATTIL à AZAZGA ?
Merci de tout coeur et bravo pour l'auteur de ce site et il se pourrait bien qu'il me soit d'une grand aide merci à vous Areski.

Et j'espère à bientôt.
E.A
Bonjour Eric, pouvez-vous préciser le village? Il sera plus facile de vous renseigner.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arezki-mensous.com
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   21.10.07 18:35

Jean-Claude a écrit:
Jean-Claude f à G rdPer 12:58 (il y a 7 heures)

Bonne fête de l'aïd à vous Tous aussi
je suis au Maroc depuis
3 semaines et pense maintenant au retour vers la France
Cordialement aux membres et à toute l'équipe d'AZAZGA et meilleurs voeux aussi à toutes vos Familles et Amis
Claude

C'est un message de Jean-Claude reçu dans ma boîte, qui a toujours du mal à se connecter sur notre espace Azazga !
Nous lui souhaitons de très bonnes vacances et bon retour parmi nous...

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Coeur
Morganite
Morganite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 84
Localisation : Fréha - Hydra
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   22.10.07 15:44

Oui, que tout le monde se meuve. sourire
amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
arezki
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 753
Age : 74
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   22.10.07 16:20

Bon retour et bonne connexion sur le site, nous vous attendons.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arezki-mensous.com
thebylka
Membre Débutant !


Nombre de messages : 1
Localisation : France
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   30.10.07 21:13

Bonjour a tous,
je recherche mon pere abdelkader akhmoum ne et sans doute decede a Azazga, des gens m'ont dit quil "serait decede". Je suis moi meme en France et me demande si il y a un telephone ou un email de la mairie ou prefecture d'Azazga qui delivre les certificats de deces? Seul moyen pour moi de confirmer ou infirmer cet evenement malheureux.
Ou alors quelqun pourrait il mindiquer tout autre moyen de me renseigner a ce sujet.
Je vous en remercie tous par avance.
Revenir en haut Aller en bas
lyes_azazga
Membre Débutant !


Masculin
Nombre de messages : 4
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   20.01.08 13:24

thebylka a écrit:
Bonjour a tous,
je recherche mon pere abdelkader akhmoum ne et sans doute decede a Azazga, des gens m'ont dit quil "serait decede". Je suis moi meme en France et me demande si il y a un telephone ou un email de la mairie ou prefecture d'Azazga qui delivre les certificats de deces? Seul moyen pour moi de confirmer ou infirmer cet evenement malheureux.
Ou alors quelqun pourrait il mindiquer tout autre moyen de me renseigner a ce sujet.
Je vous en remercie to us par avance.

Bonjour , je pense pouvoir t'aider , pour la mairie où la prefecture ils n'ont aucun moyen de te faire parvenir ce document par e-mail car ils n'ont pas de site. pour le tel je pourrai vous le proccurer. à la fin, je vous dis ke je suis votre cousin donc je pourrai faire qlq chose pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   20.01.08 13:36

Bonjour Lyes, bienvenu dans votre espace.

Et merci de bien vouloir aider Thebylka afin qu'il retrouve les traces de ses ancêtres...
Nous avons bien reçu votre rapport, nous ferons suivre votre message.

Quant aux coordonnées de la mairie et de la préfecture, enfin de toutes les administrations, ça serait bien si quelqu'un se trouvant sur place, les récolte et les insère sur le site Azazga, cela pourrait servir à tout le monde...

Salutations,

_________________
..-.-.-.- Le site de Azazga ! -.-.-.-..
Tant de regards pour contempler ce monde, et si peu de mains pour le transformer !
Le Goût Amer du Laurier Rose sur les Rives d'Ighzer Aâboudh !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Ukyis
Membre Débutant !


Masculin
Nombre de messages : 13
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   20.01.08 19:06

le Numèro de la daira d'azazga c'est :
le 026.34.10.25
pour l'APC je ne me souvien pas du Num. mais tu trouveras leNumèro d'un membre de la nouvelle APC dans ton MP
Revenir en haut Aller en bas
lyes_azazga
Membre Débutant !


Masculin
Nombre de messages : 4
Localisation : Azazga
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   15.02.08 11:23

salut , oui les ATTIL resident toujours à AZAZGA , plus précisement au village tadert , juste avant l'hopital d'azazga , y-a ceux qui résident a alger mais qui viennent régulièrement à azazga , d'ailleurs ils ont construit un immense batiment avec des locaux loués à tadert !.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PERDU DE VUE !   

Revenir en haut Aller en bas
 
PERDU DE VUE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passeport annuel perdu et visite prévue le 14/2
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» [AIDE] Complètement perdu avec mon HTC HD2.....
» Pain perdu/confiture d'oignon/chèvre
» Je suis perdu à cause d'un problème de ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KABYLIE ( Thamourth n'leqvayel ) - FRANCE - ALGÉRIE :: ESPACES UTILES... :: BESOIN D'AIDE - PERDU DE VUE - AVIS DE RECHERCHE - PETITES ANNONCES...!-
Sauter vers: