KABYLIE ( Thamourth n'leqvayel ) - FRANCE - ALGÉRIE

LIEU D'ÉCHANGES, D'INFORMATIONS ET DE RENCONTRES, POUR LES KABYLES ET LE MONDE ENTIER...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ami (es) poètes à vos plumes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
GrdPer
Platine
Platine
avatar

Nombre de messages : 2519
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:09

L'amour et la mort

Regardez-les passer, ces couples éphémères !
Dans les bras l'un de l'autre enlacés un moment,
Tous, avant de mêler à jamais leurs poussières,
Font le même serment :
Toujours ! Un mot hardi que les cieux qui vieillissent
Avec étonnement entendent prononcer,
Et qu'osent répéter des lèvres qui pâlissent
Et qui vont se glacer.
Vous qui vivez si peu, pourquoi cette promesse
Qu'un élan d'espérance arrache à votre coeur,
Vain défi qu'au néant vous jetez, dans l'ivresse
D'un instant de bonheur ?
Amants, autour de vous une voix inflexible
Crie à tout ce qui naît : "Aime et meurs ici-bas ! "
La mort est implacable et le ciel insensible ;
Vous n'échapperez pas.
Eh bien ! puisqu'il le faut, sans trouble et sans murmure,
Forts de ce même amour dont vous vous enivrez
Et perdus dans le sein de l'immense Nature,
Aimez donc, et mourez !


Et l'amour s'en va

Une pluie d'été au tout petit matin
Et dans la ville vieille où l'on est déjà demain
Un jour va commencer et je me sens perdu
Comme un jouet cassé que tu aurais déjà trop vu
Dont tes grands yeux d'enfant ne voudraient plus
Et l'amour est là, et l'amour s'en va
Tu pars avec lui, il meurt avec moi
On a beau prier, on a beau crier
L'amour nous oublie, comment l'oublier
Ça ne sert à rien de s'user le cœur
A chercher la main qui se tend ailleurs
Te tenir bien haut, la tête hors de l'eau
Quand on est déjà si loin du bateau
Et l'amour est là, et l'amour s'en va
Comme un ouragan qu'on n'arrête pas
Comme un cheval fou qui court n'importe où
Captivant le temps, se foutant de tout
On a dépassé de vol des oiseaux
On s'est écrasé le cœur en morceaux
Dans la ronde folle des jours qui s'envolent
L'amour était là, et l'amour s'en va
Et dans la ville vieille qui en a tant vu passer
Un monde indifférent fait semblant d'exister
Mais je sais bien qu'il ment depuis que tu l'as décidé
Il s'est brisé, la vie s'est arrêtée
Et l'amour est là, et l'amour s'en va
Tu pars avec lui, il meurt avec moi
On a beau prier, on a beau crier
L'amour nous oublie, comment l'oublier
Ça ne sert à rien de s'user le cœur
A chercher la main qui se tend ailleurs
Te tenir bien haut, la tête hors de l'eau
Quand on est déjà si loin du bateau
Et l'amour est là, et l'amour s'en va
Comme un ouragan qu'on n'arrête pas
Comme un cheval fou qui court n'importe où
Captivant le temps, se foutant de tout
On a dépassé de vol des oiseaux
On s'est écrasé le cœur en morceaux
Dans la ronde folle des jours qui s'envolent
L'amour était là, et l'amour s'en va


Que reste t-il?

J'avais juste envie d'en parler
Mais tu n'as pas su m'écouter
Dis moi pourquoi je suis seul et j'ai froid
Je ne veux plus rester comme ça
Tout avait si bien commencé
J'avais l'impression d'être aimé
La différence, les murs de ton absence
Où chassait de nous la romance
Que reste-t-il de nous deux
De tous ces rêves dans tes yeux
Je ne sais plus, dis moi si tout n'est pas perdu
J'ai besoin de te parler de ma vie, de tes pensées
Tout n'est vraiment plus comme avant
Non je ne vais plus t'appeler
Essayer même de t'oublier
Ne dis plus rien, je trouverai mon chemin
Je te laisse en dire à demain
Même si je t'abandonne,
Je n'aurai besoin de personne,
Je veux juste m'en aller,
Ne plus t'aimer...
Que reste-t-il de nous deux...


L'un sans l'autre

On en a connu des souffrances
Et combien de matins heureux
Ou des moments sans importance
Comme tu veux
Comme on a appelé la musique
En mettant notre cœur à nu
En priant que l'instant magique Soit revenu
L'un sans l'autre, l'un sans l'autre
Mon amante invisible
Ma passion impossible
Et cette violence dans mes doigts
Quelle inconscience
Effacer quoi
Ces mots qui dansent enfouis en moi
Qui parlent de toi
On en a connu des orages
Et des photos d'amis qui rient
Et puis cet assassin qui passe et qui nous suit
Comme on en a noirci des pages
Des mots jetés sur le papier
Comme des bouteilles roulent sur les plages abandonnées
L'un sans l'autre, l'un sans l'autre
Mon amante invisible
Ma passion impossible
Rendez-vous dans une autre vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.azazga.new.fr/
Rani*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:15

Bonsoir
Bravo pour la rubrique "a vos plumes"
c'est agréable de lire de la poésie.
Très interressant je le mets dans mes favoris
a bientot

Posté par rani le 08/03/2006 à 20:14:54
Revenir en haut Aller en bas
Dynaë
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:16

Bonjour Rani,

Merci pour votre soutien.

Nous ferons tout pour satisfaire tout le monde.

A bientôt,

Dynaë

Posté par Dynaë le 09/03/2006 à 12:51:50
Revenir en haut Aller en bas
mpc89
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:16

j'ai cueilli ce brin de bruyere
l'automne est morte souviens-t'en
nous ne nous verrons plus sur terre
odeur du temps,brin de bruyère
et souviens toi que je t'attends.
Apollinaire

Posté par mpc89@hotmail.fr le 21/03/2006 à 16:03:53
Revenir en haut Aller en bas
Dalel
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:18

oyez,ce murmure un moment:
que ma blessure saigne
et que ma douleur m'enseigne,
le pourquoi et le comment.

Posté par dalel le 21/03/2006 à 16:24:59
Revenir en haut Aller en bas
Dynaë
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:19

Bonjour MPC89, Bonjour Dalel,

C'est avec grand plaisir que j'ai découvert vos poêmes, ils courts mais alors qu'est-ce qu'ils sont beaux...
Et plus que cela encore,

Merci d'éclairer nos tristes vies par la lumière de vos belles expressions.

A très bientôt,

Posté par Dynaë, le 21/03/2006 à 22:50:24
Revenir en haut Aller en bas
Dalel*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:21

ouf! enfin une idée germa : Même si je me trouvais las d'être la sans l'être ou tout m'était prohibé hormis mon ouille/cri/, j'avais sans cesse l'envie d'être en vie car je me susurrais sans débrider cela :/je verrai d'autres nuances à part ces nimbus/.
J'avais le courage de combattre et non pas de m'abattre, non soyons sans menterie, j'étais dans l'incapacité de me nuire/nuire à dessein égal régal chez une âme atteinte/, si frêle que je ne pouvais mettre fin à ma faim qui est :/la mort/ * il y a pis qu'elle *.
je comprends enfin la signification de cette phrase :ceux qui ont été entêtés ont tété de sa mamelle, bien entendu je ne balbutie point.
cette dernière je l'ai eue durant mon bref assoupissemnt il y a un lustre.
Ps :je l'ai comprise après avoir failli endommager ma pie-mère.
Au final, j'ai pu avec la pogne de l'incréé rapiécer mon coeur lacéré et ravauder ma plaie béante.En d'autres termes : Jadis mon coeur se consumait, frémissait et fumait et présentement ce viscère sis quasiment sur le mon côté senestre et réputé faiseur d'arias fors s'il est maîtrisé ne brule ni gigote quoiqu'il fume/oeil quasi clos/.
Hélas ou l'inverse je suis celui qui se contente d'un rien et non celui qui ne se contente de rien, partant j'arrête.
Ah! A propos, les ténèbres illuminent l'esprit.
Nb : mpc89 je t'en remercie.
1.20.Q

Posté par dalel le 22/03/2006 à 20:54:11
Revenir en haut Aller en bas
Dalel*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:22

je serai toujours son diseur/ la vérité/.
mpc89 reçois mes remerciements.

Posté par dalel/1.20.Q/ le 22/03/2006 à 21:12:14
Revenir en haut Aller en bas
Dalel*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:23

Peut-on réctifier les erreurs commises par inadvertance/sourire/?
merci Dynaë !

Posté par dalel/1.20.Q/ le 22/03/2006 à 22:35:47
Revenir en haut Aller en bas
Dynaë
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:24

Bonsoir Dalel,

On ne peut réctifier une erreur, mais supprimer un commentaire c'est sans aucun problème, il suffit seulement d'indiquer le numéro qui est par exemple(id:13818) et la date.
Merci pour votre collaboration.

Si nous pouvons vous rendre service par le biais de ce site, dites le nous.
A bientôt,

Posté par Dynaë le 22/03/2006 à 23:08:52
Revenir en haut Aller en bas
1.20.Q*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:25

cette vie mensongère
s'est faite belle à force
et m'a trouvé distraite

je la chevauchais comme une cavale
(avec mes éperons
le coeur enflammé
et fou d'amour d'elle

elle m'a fait traverser sept mers
parcourir les terres
et puis rompit les rênes et s'emballa.

Dynaë et diam'h le service vous me l'avez déjà rendu/je vous remercie/.

Posté par 1.20.Q/DALEL/. le 23/03/2006 à 03:40:03
Revenir en haut Aller en bas
Hayat*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:26

Bonsoir 1 20q,

Comme j'aimerai vous lire aussi !

Je ne dirai que quelques mots qui seront aussi ceux de beaucoups!!!

Nul ne doit répandre une quelconque fatalité ! La fatalité habite la soumission... l'acceptation absolue ! La fatalité expliquerait aux âmes sensibles le pouvoir de la haine après l'amour... Du mépris après le dégoût Et l’inévitable extinction de la foi… De la mort après la vie !!! De ce fait, la fatalité ne peut être un alibi… Je ne me souviens plus avoir lu cela quelque part !!!

La vie est aussi une aventure elle est ce que nous en faisons et surtout à la manière dont nous avons reçu les enseignements.
Vivre sous l'augure de la paix et la liberté est ce trop demander ? En aucune manière les sensations et douleurs n'ont été injustifiés donc nous méritons aussi les odes réconciliatrices d'une vie tranquille, ce que
notre entourage, proche et lointain ne veulent nous le concéder, donc comme à la
guerre il nous faut à un moment les conquérir faute de les obtenir.
Parfois il faut occulter cette justesse et cette pauvreté mentale...
Et la révélation sera là! Nous ne voudrons plus contrôler nos larmes… Pour nous, convaincus, tout ce que nous avons cru être sincère ne vécu jamais au-delà du temps qu’il lui est consacré !!! Il ne se pérennise que dans nos âme !!!

Posté par Hayat le 13/01/2007 à 21:18:07
Revenir en haut Aller en bas
1.20.Q*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:27

J'ai la pupille écarquillée, je suis mis à quia, fors ce que je vous rédige, vous êtes un beau coeur dis-je.

Posté par 1.20.Q. le 14/01/2007 à 12:57:27
Revenir en haut Aller en bas
Malek*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:28

Bonjour Hayat,

C'est encore moi et oui !!! je ne cessera de m'abreuver de vos textes, je viens par hasard sur cette rubrique et vous y trouve aussi sublime qu'au par avant!!!

Je me délecte de cette lecture qui me fais chaud au coeur et soulève en moi des émotions que je ne me connaissais pas !!!

J'en ai eu la larme aux yeux! Qui êtes vous pour arriver à nous faire tant réagir!!!
Une réthorique sans pareille, un verbe doux et triste à la fois, un rayon de soleil parfois et une sagesse égale à vos dires.

Merci Hayat, continuez à nous faire part de vos symphonies couleur de la vie dont vous portez bien le prénom...

Posté par Malek le 14/01/2007 à 15:04:31
Revenir en haut Aller en bas
Lecteur*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:30

Bonsoir,
J'espère au moins être à la hauteur de mes aspirations mais là j'avoue que le fait de lire ce qui est aussi beau en réalité pourrait aussi être chimèrique
C'est croire que la vie peut aussi avoir une autre facette!!!

La peur d'agir engendre aussi la volonté de se battre, je lis à travers votre texte chère Madame Hayat, un être plein de ressources, qui a aussi une volonté de donner, de partager et de faire l'impossible pour les autres.

Je ne critique pas vos pensées mais souhaite au moins croire que vous êtes quelqu'un de sincère et surtout de juste car c'est ce qui transparrait dans votre texte.

Enfin, je ne suis pas un expert mais je dis chapeau bas.


Posté par lecteur le 15/01/2007 à 20:34:44
Revenir en haut Aller en bas
Kenza*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:31

bonjour, j'aimerai remercier le/la créateur(trice) de ce site et de dire aussi combien je suis contete de le découvrir.

Par hasard un jour j'ai cliqué sur azaazga et c'est ainsi que je le voyait pour la première fois.

Je lis avec beaucoup d'attention tous ce qui est écrit et j'ime aussi le style de certains, deux en particulier qui ont sans doute les mêmes âmes sensibles et chaleureuses à la fois.

je dis bravo pour les sujets et puisque il est permis pourquoi ne pas donner aussi des nouvelle du pays et surtout parler d'autres sujets tels que les maladies, des institutions et des possibilités de faire quelque chose pour notre peuple algérien.
Merci

Posté par Kenza le 16/01/2007 à 20:42:10
Revenir en haut Aller en bas
diam'H*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:31

Bonsoir Kenza,

C'est à moi de vous remercier d'avoir eu la gentillesse d’apprécier nos humbles intentions et de rester fidèle à ce site qui est surtout le votre, vous le modelez à votre façon, l’essentiel est que vous vous sentiez bien, un peu comme chez vous, dans votre environnement.

Je serais curieux de savoir quels sont les commentaires qui vous ont plus !?
Mais ne soyez surtout pas obligée de le dire. grdper@gmail.com, si vous souhaitez que cela reste confidentiel.

Quant aux pays, vous pouvez si vous le désirez, aller dans la rubrique "l’Echo du pays".
Mais je vous promets de suivre vos conseils en fouinant un peu plus, afin de trouver ce que vous sollicitez.

Pour le sujet, "Faire quelque chose au peuple algérien", j’ai lancé un rubrique, mais cela n’a pas eu de succès, vous la trouverez dans "-Trait-d’Union-", j’envisage de concevoir un autre sujet qui a un rapport avec ce que vous dites, que j’appellerai : "Une valise un geste ou Une valise une BA (une bonne action)", pour motiver les personnes qui partent au pays d’emmener dans leur bagage, un objet, comme par exemple, un livre, une paire de chaussettes, des stylos, un pantalon, etc…, et redonner le sourire à quelqu’un la bas sur place en le lui offrant.
Ce n’est pas grand-chose pour nous, mais cela peut rendre service à nos semblables.

Si vous souhaitez m’aider dans cette action, soyez la bienvenue.

Cordialement,

Posté par diam'H le 16/01/2007 à 22:31:48
Revenir en haut Aller en bas
Kenza*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:32

bonsoir,

Je vous remercie en retour, je suis très contente de pouvoir lire en fin de vrai auteurs sur ce site, cela faisait longtemps que je n'avais pas lu pareils textes.
Francheùent je ne sais pas qui sont ils mais 120q et hayat je pense n'en font qu'un car d'une part c'est toute un style très rechrché et qui s'adesse à une élite, et de l'autre, un art de transcrire les pensées des autres et de les chavirés dans de phrases mélodieuses !!!

J'espère aussi les lire encore à 'avenir, si vous les croisés dites leur de notre part car mes quelques amis (ies) aussi les lisent sans toutefois laisser de commentaires et les trouve formidables ainsi aus c qu'i est déjà publié.

Posté par kenza le 17/01/2007 à 20:39:17
Revenir en haut Aller en bas
1.20.Q*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:33

En lisant l’écrit de ma grande hayat, je me suis soufflé ceci : maints soliloques réprimés ! En effet, des dits non émis, enfin non mis par écrit. D’ailleurs le meilleur est ailleurs…Elle eut ce susurrement sûrement quand elle rédigeait.
Mon œil à peine clôt.

Posté par 1.20.Q. le 18/01/2007 à 16:15:40
Revenir en haut Aller en bas
1.20.Q*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:34

AH! Kenza! Humaine que vous êtes, puisque d'erreur et de méprise, il s'agit.
Je laisserais dounith, hayat t'offrir une différente réplique.
Ps/ Merci de tout de même pour ce que vous dites à mon égard et le sien itou.

Posté par 1.20.Q. le 18/01/2007 à 16:36:07
Revenir en haut Aller en bas
Hayat*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:35

Je me permets non pas d'entrer en pollémique ni de térgiverser sur le sujet, mais une leçon d'histoire s'impose et à mon avis il n'est pas dit que cet état de fait soit aussi le vécu de beaucoup ! Il y a entre ignorer l'histoire et inculquer des histoire un grand fossé!!!
La cruauté et l'injustice est le fait d'êtres malades moralement et faibles, qui en souffrance reproduisent les mêmes vécus par projections ou bien par simple cruauté, et répandent le mal et la souffrance autour sans but précis !!!
Mais de grâce le sujet est loin d'être tari simpelemnt qu'il est aisé de porter en mots les maux dans chaque société.

L'Avènement de l'Islam
647 Arrivée des Arabes: Incursion d'Oqba ibn-Nafa.
776 à 909 La dynastie Rostomide
908 à 972 La dynastie Fatimide
972 à 1148 Les Zirides
1007 à 1152 Les Hammadites
1052 à 1147 Les Almoravides
1121 à 1235 Les Almohades
1235 à 1556 La dynastie des Zianides
L’autorité Ottomane
1518 Pour lutter contre la menace d'occupation espagnole, Alger fût placée sous la protection du sultan ottoman d'Istanbul par Barberousse.

1534-1587 Règne des "Beylerbeys" (23 Beylerbeys se succédèrent au pouvoir)

1587-1659 Règne des Pachas (40 pachas environ se succédèrent au pouvoir)

1659-1671 Règne des "Aghas" (4 aghas se succédèrent au pouvoir)
1671-1710 Autorité des Deys-pachas (11 deys se succédèrent)

Alger résiste aux offensives anglaises et françaises (1678,1680,1682,1688)

1710-1830 Autorité du Dey (18 se succédèrent, le dernier étant le dey Hocine)
Première partie/

Posté par Hayat le 18/01/2007 à 18:06:52
Revenir en haut Aller en bas
1.20.Q*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:36

AH! Hayat, tu sais....

Posté par 1.20.Q le 18/01/2007 à 18:13:56
Revenir en haut Aller en bas
1.20.Q*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:36

je ne sais que dire! TU ES....celle qui tuais...Le.....

Posté par 1.20.Q le 18/01/2007 à 18:15:49
Revenir en haut Aller en bas
1.20.Q*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:37

Celle qui tuait...Tu me le dis? sourire...et si je te faisais lire une bidule!
je la dédie à une moukère:
Etendu aux corolles d’une rose trémière
Portée par le frisson d’un léger courant d’air
Je me tenais absent aux murmures alentours
Qui emplissaient l’espace, le temps et le jour
Que parlent les bavards que vocifèrent les coléreux
Que chantent les chanteurs et que rient les joyeux
Je me perds dans mon rêve en ondes parfumées
Lentement balancé de chaleur et d’été
A peine le bruissé quand l’abeille butine
Le tremblé duveteux d’une aile qui satine
Puis le reflet diaphane d’un diapré de lumière
Inondant de parfums la belle familière
J’ai rêvé tout ce temps au doux lit de la rose,
Empreintes immobiles sur mes paupières closes
Au calice suave d’un long après-midi
En ses velours troublants je m’étais endormi...

Posté par 1.20.Q le 18/01/2007 à 18:18:07
Revenir en haut Aller en bas
Kenza*
Invité



MessageSujet: Ami (es) poètes à vos plumes...   30.01.07 17:38

bonsoir,

J'aime ce que je lis là ! 1 20 Q ou Hayat peu importe mais à première vue il ne s'agit pas de la même personne.
Merci de nous gâter ainsi, je lis avec plaisir
mais parfois 1 20 Q parrait farfelu!!!

Posté par Kenza le 18/01/2007 à 18:54:13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ami (es) poètes à vos plumes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ami (es) poètes à vos plumes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KABYLIE ( Thamourth n'leqvayel ) - FRANCE - ALGÉRIE :: LA CONNAISSANCE A LA PORTÉE DE TOUS... :: POÉSIE, INSPIRATION…-
Sauter vers: