KABYLIE ( Thamourth n'leqvayel ) - FRANCE - ALGÉRIE

LIEU D'ÉCHANGES, D'INFORMATIONS ET DE RENCONTRES, POUR LES KABYLES ET LE MONDE ENTIER...
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MASSNSEN
Topaze
Topaze


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Alger
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs   04.10.08 16:00

Bonjour

J’ai souhaité du fond du coeur que les responsables de ce pays prennent conscience des vrais problèmes dont se débat la jeunesse en Algérie, je pense qu'il ne suffit pas seulement d'organiser des rencontres au plus haut niveau et de proclamer des slogans pour s'occuper des problèmes des jeunes, nos responsables doivent descendre sur le terrain, ils doivent écouter les jeunes. Je crois qu'il y a encore beaucoup de tabous à casser, parmi les plus lourd tabous : l'utilisation du piston pour accéder à un poste d'emploi : C'est grave de constater que celui qui n'a pas la ma3rifa est exclu automatiquement de tout les recrutements, même si des concours sont organisés, ils ne servent qu'a légitimer le recrutement des pistonnés, les autres candidats auront normalement droit de consulter leurs copies d'examens et même les copies des autres surtout celles de ceux qui sont supposés comme ayant réussis ZA3MA à décrocher le poste d'emploi
Je souhaite que les autorités de ce pays, réfléchissent à un mécanisme qui permettra de défendre et de garantir l'égalité des chances à l'emploi, je pense que recourir à la justice n'est pas une issue pour endiguer ce phénomène de favoritisme surtout en l'absence d'obligations pour les recruteurs de fournir aux candidats les résultats des tests et le droit de consultation des copies d'examens de tous les candidats, en l'absence de textes législatifs permettant la transparence des concours de recrutements il serait difficile de fournir à la justice des preuves sur les dépassements des recruteurs, en plus de cela les frais de la justice et d'avocats ne sont pas à la portée d'un chromeur demandeur d'emploi.
Je souhaite qu'on débatte profondément et entre Algériens sur l'importance qu'a pris ce phénomène dans notre société et les moyens à mettre en oeuvre et les remèdes possibles qui permettrons de limiter le recours au favoritisme lors de chaque recrutement.
Je suis consterné d'entendre les responsables parler de TAKAFFOUL des jeunes; ces jeunes sont t-ils des handicapés à 100% pour qu'ils soient prix en charge par l'état
Méditez sur ce terme TAKAFFOUL BI CHABAB
je pense que les jeunes de notre pays sont débrouillards, intelligent et hardis, donc ils n'ont pas besoin de TAKFFOUL de l'état : seulement l'état doit garantir l'égalité des chances et réprimer les pratiques d'exclusion par la force dont usent certains responsables pour ne recruter que leurs enfants et ceux de leurs amis et proches.
Voila à mon avis ce que demande le jeune Algérien : il n'a pas besoin de l'assistanat de l'état, mais au lieu de parler de TAKAFFOUL de l'état il faut simplement que ce état défend les droit de chaque jeune Algérien pour accéder dignement à un poste d'emploi.
ce n'est pas honnête Messieurs les responsables de parler d'un côté de TAKAFFOUL de l'état et de l'autre côté fermer l'oeil sur les pratiques d'exclusion par la force des jeunes ne souhaitant que travailler dignement pour leurs pays, ne mesurez vous pas l'ampleur de la ma3rifa impliquant le recrutement d'incompétents et son incidence sur l'économie Algérienne?
Il y a ceux qui disent que le piston existe dans tous les pays du monde et trouvent donc que le piston est normal en Algérie, donc si les autres sont mauvais ne devront qu'être pire qu'eux, je suis contre cette manière de justifier nos dérapages surtout que nous sommes des Wlech ! et par conséquent nous sommes plus habilités à combattre les injustices, n'est ce pas que dieux nous a ordonné d'être justes et d'oeuvrer pour triompher sa parole et l'instauration de la justice et l'égalité.

Oui il y a du piston ailleurs, mais en Algérie c'est plus grave : le favoritisme est généralisé, le piston est indispensable pour accéder à un poste d'emploi. En plus, ailleurs (Europe, USA) attribuent aux moins le minimum pour que le citoyens gardent leurs dignité avec l'allocation chômage; ces Kouffar sont plus généreux que nos soit disant Wlech ! ils donnent aux moins le RMI même aux étrangers

En Algérie il n' y a rien, ni travail ni RMI ni allocation chômage, l’état ne donne rien à un jeune diplômé Algérien. En ce qui me concerne; je n'accepte pas l'assistanat, donc ma3lich s'il n' y a pas d'allocation chômage, mais la moindre des choses à faire c'est de na pas exclure les jeunes diplômés, est t-il normal qu'un membre d'une commission de recrutement exclut un candidat ayant réussi aux tests de recrutement pour la simple raison de rendre service à son ami(e) en recrutant son fils à la place du plus compétent (mesquine fils du peuple n'ayant pas de piston)?

Ne pensez vous pas que El Maarifa est un type de violence exercée par les directeurs, recruteurs et cadres de l'état contre ceux qui n'ont pas de piston? Et puis on se demande comment le terrorisme est encore actif?
Je crois que le problème vient de l'état Algérien, pourquoi n y a t-il pas de textes législatifs pour lutter contre le piston?
Je crois que les exclus n'auront jamais leurs droits en Algérie, la seule issue qui nous reste pour nous (enfants du peuple oubliés) c’est la lutte armée contre ce système et ses enfants qui jouissent de la rente pétrolières avec exclusion de la majorité des Algériens.
Il faut t-il passer à une lutte armée plus féroce et plus stratégique en visant par exemple les gazoduc de transport de gaz et de pétrole vers le nord (comme c'est la cas au Nigeria qui a perdu plus de 40% de sa production en deux ans par le fait de la guérilla qui détruisent les canalisations de transport de pétrole).
C'est curieux que nos terroristes ne se sont jamais attaqué aux canalisations de gaz et de pétrole : pourtant c'est facile à atteindre et c'est plus efficace pour casser les injustices liées à la mauvaise répartition de cette rente : il faut toucher directement les sources de financement de ce système et de ses enfants pour qu'ils comprennent ce que signifie la Maarifa au nom de laquelle ils nous ont exclus par la force des recrutements des administrations publiques et des sociétés pétrolières.
C'est sidérant de constater d'un coté que tous les Algériens savent qu'il est tout a fait clair que le piston est systématique pour tout recrutement et que celui qui n'a pas la maarifa n'aura pas le droit à un poste d'emploi, et puis d'un autre coté personne ne dénonce ce fléau qui ronge l'Algérie, personne ne prend se responsabilités parmi les décideurs, ni les partis politiques pour dénoncer les dépassements et la violence des recruteurs.
J'ai l'impression que personne ne prend ses responsabilités en Algérie, tous les agents et cadres de l'état consomment la rente à huit clos : ils jouissent de la rente en silence et ne doivent pas être dérangés par le fils du bas peuple, pourquoi se soucient t-ils de mon sort alors que leurs enfants sont intégrés dans les administrations de l'état et les sociétés pétrolières du sud? Pourquoi se soucient t-ils ma situation et de mon sort alors que leurs enfants sont mariés et bien casés et ont l'argent plein les poches?
En l'absence de dialogue et vu le silence consentant des autorités favorisant ainsi d'avantage le piston : il ne reste pour nous (les exclus par la force d'un poste d'emploi pour sauvegarder notre dignité) qu'une seule solution : REJOINDRE LES GROUPES TERRORISTES.
Revenir en haut Aller en bas
mistmurt
Saphir
Saphir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 305
Localisation : France
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs   04.10.08 16:09

"rejoindre les groupes terroristes" ce n'est pas la solution je vous assure, au contraire cela va aggraver encore plus la situation.
Revenir en haut Aller en bas
MASSNSEN
Topaze
Topaze


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Alger
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs   05.10.08 9:48

Azul
Doit t-on simplement accepter l'inégalité de distribution des richesses de ce pays? Doit t-on accepter que les fils des cades de l'état jouissent de la rente, se marient très jeunes, leurs poches remplies d'argent, tandis que nous fils de fellah ous devons simplement souffrir en silence?
Quelle autre solution préconise tu Mistmurt?
Revenir en haut Aller en bas
mistmurt
Saphir
Saphir
avatar

Masculin
Nombre de messages : 305
Localisation : France
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs   05.10.08 9:53

l'investissement privé. Le retour des immigrés peut renforcer l'investissement dans le pays, et donc ne pas rendre compte à l'état.
Revenir en haut Aller en bas
MASSNSEN
Topaze
Topaze


Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 41
Localisation : Alger
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs   11.10.08 14:03

Bonjour
Ton idée est superbe mistmurt en ce qui concerne l'investissement privé, mais nous n'avons pas les moyens de l'état et nous devons cesser d'investir uniquement dans les bars restaurant et les fourgons de transport public, je pense que nous devons de plus en plus investir surtout dans l'agriculturesaharienne.
Pour le piston je crois qu'il faut une loi pour contrecarrer ce phénomène.

Tout les Algériens savent que le piston est indispensable pour accéder à un poste d'emploi, mais comment faire pour épargner à l'Algérie que des incompétents soient recrutés et se voient prendre les places des plus compétents qui n'auront d'autres choix que l'exil?
Pourquoi organiser des pseudo concours de recrutement gagné à l'avance par les enfants des directeurs, pire ces recruteurs font déplacer d'autres diplômés pour qu'ils dépensent le peut d'argent qu’ils ont dans ces concours. N’est pas que ces recruteurs s’adonnent à des pratiques qu’on ne peut que qualifier de criminelles?
Qu’elle est la responsabilité de l’état face à ce phénomène de
favoritisme ? Pensez vous qu’un texte législatif imposant aux recruteurs de scanner et d’autoriser tout les candidats à obtenir des copies (en utilisant par exemple un Flash disk pour contenir les copies d’examens scannés) d’examens permettra de faire la pression sur les recruteurs pour accepter le principe d’égalité des chances aux recrutements, puisque dans ce cas les candidats lésés auront des preuves concrètes à remettre à la justice?
Et si on adopte une loi qui stipulera que tout recrutement passe d’abord par un concours ?
Ne sera pas plus facile aux chômeurs de trouver un poste d’emploi si on crée au niveau national (par exemple au ministère du travail et de la protection sociale) un site informatique (plate forme de banque de données) qui regroupera toutes les offres d’emploi tout en obligeant les entreprises à publier toutes leurs offres d’emploi sur ce site ? En regroupant toutes les offres d’emploi sur un seul site géré par l’état, la recherche d’emploi sera certainement plus facile.
J’en suis arrivé à la conclusion que le terrorisme est la solution extrême pour exhorter l’état à défendre l’égalité des chances aux recrutements, alors que pensez vous d’une mobilisation des diplômés lésés (et même de tous aiment sincèrement leurs pays) pour demander à l’état d’adopter une loi contre le favoritisme aux recrutements ?
Je sais que je n’ai pas d’influence pour changer les choses, je n’ai en tête qu’une proposition de loi en gestation ; mais si vous me rejoignez dans cette lutte contre le favoritisme, ensemble nous pourrons faire une bonne action pour le pays.
Je suis impatient de connaître vos opinions sur ce sujet.
Quelles seront les clauses à mettre dans cette loi selon vous ?
Proposons une loi pour lutter contre le favoritisme aux recrutements
Revenir en haut Aller en bas
chouchou2
Saphir
Saphir


Féminin
Nombre de messages : 540
Age : 39
Localisation : IDF - France
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs   11.10.08 20:24

Bonsoir massnsen,

Ce sont d'excellente idées que vous exposez. Sachez que je suis à 300% avec vous. Pensez-vous que le fait de proposer une loi aux algériens puissent changer quelque chose. Nous ne sommes que de simples personnes.

Le scann des documents et la création d'une plate forme de banque de données, ont un coût, un investisment. Je doute que le ministère du travail accepte de lacher le morceau à ces dépens pour les restos, les vacances et de j'en sais quoi d'autre.

D'autre part, en algérie IL N'Y A PAS DE LOI. Même s'il y en a, Elle n'est pas mise en pratique. Et ça tout le monde le sais.

Pour moi il n'y a que le gouverment qui peut améliorer le système du marché d'emploi. S'ILS LE VOULAIENT. Ils ne vont pas attendre que de simples petit citoyenns viennent leur proposer UNE loi. A moins que cela ce fasse par de Hautes personnalités. Partie dans ce système là, il faudrait qu'il y ai déjà UN fils de fellah, sur place.

Enfin, je dirais qu'il faut que le futur employé soit bien évidemment recruter sur la qualité de son travail, son comportement au travail, sa ponctualité/assiduité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cafetière à piston - mode d'emploi
» CAFETIERE A PISTON
» DeviantPlus : Mode d'emploi. [FAQ]
» Votre Emploi du Temps année 2009/2010
» mode d'emploi pour créer un gâteau rigolo [répondu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KABYLIE ( Thamourth n'leqvayel ) - FRANCE - ALGÉRIE :: LES FORUMS POUR DÉBATTRE :: LA PLACE DU VILLAGE - ESPACE DE LIBRE EXPRESSION… !-
Sauter vers: